Woutiko

by CARRE D'AS

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    Purchasable with gift card

      $15 USD  or more

     

1.
2.
English Sall Ngaary Don’t ashamed to look behind you because the past is your mirror Take a look in the past and it will guide you and enlighten you! True How many niggers have turned their backs on their culture? Trying to get into the skin of the stranger to be like him! True Your culture is your treasure Wrest from the hands of Caesar that which rightfully yours! True Put things in order, Go and take what belongs to you, the frog has strength in water. Does not change, avoid excessive vanity, do not forget legacy of our ancestors What is your pride and your strength do not deny it to end up as a waste Still original! Each in its own special I want you to be proud of your culture and your tradition Balvada Never forget where you come from Do not be a prisoner of modernity to forget God, returns to HIM That is the duty of the servant. You wanna shoot the life, but you know you will not have your target GOD is on you have to bet, hey are you not a slave? It is to God that we will all return, my dear you are walking on a minefield Just come to the truth from the ALMIGHTY know, understand to see Open your eyes to understand why it forbids some things Muslim, you repent, you straighten Use your mercy to do good things, a Holy Spirit sees good Watered until you get drunk with the divine light Be a man, a scholar more That depends on you to be stronger than an angel Mo Mc Back to the roots, back to where we come from I say we have to crawl hands and knees just for our culture Review our life, review what we wear We returned today from yesterday seed to reap Back to reason one who has forgotten his roots Make a homecoming to search our sources What we have is more precious than gold is a diamond Our duty is to seek to know our origins Never forget our culture man for ever Do so that the world may know that you love your culture Whoever does not know where he is going is one who has forgotten where he came from Back to the roots each has his tradition OD Gang Hey bro, here we go! The land of our ancestors is full of blessings Since I know you, you never ask me questions about Africa "I'm not born there so I don’t care about Africa" Even if you are not born there, everyone knows you there So stop talking, get up and let's go "I know all of Africa, I learned at school" If you know why our grandparents were dragged from their origins And who now saw their children grow out of Africa Do not wait; try to find out what they had here What they were, those they knew, how they was At this moment you can discern and know where it is good to live Your family will be happy and you feel good about yourself French Sall Ngaary N’ai pas honte de regarder derrière toi car le passé est ton miroir Jette un coup d’œil dans le passé et cela te guidera et t’éclairera ! Vrai Combien de nos semblables ont tourné le dos à leur culture Essayant de se mettre dans la peau de l’étranger pour lui ressembler ! Vrai Ta culture est ton trésor, Arrachons des mains de César ce qui te revient de droit ! Vrai Remettre les choses dans l’ordre, Va prendre ce qui t’appartient, la grenouille n’a de force que dans l’eau. Ne change pas, évite l’excès de vanité, n’oubli pas l’héritage de nos ancêtres Ce qui fait ta fierté et ta force ne le renie pas pour finir comme un inculte Reste original ! Chacun à sa particularité Je veux que tu sois fier de ta culture et de ta tradition Balvada Never forget where you come from Ne sois pas prisonnier de la modernité jusqu’à oublier DIEU, retourne vers lui C’est ça le devoir du serviteur. Tu vise la vie mais tu sais que tu n’aura pas ta cible C’est sur DIEU que tu dois miser, hey n’es-tu pas un esclave ? C’est vers DIEU que nous retournerons tous, mon cher tu marche sur un terrain miné Viens viens vers la vérité émanant du TOUT PUISSANT pour voir comprendre connaitre Ouvre tes yeux pour comprendre, comprendre pourquoi il interdit certaines choses Muslim, repent toi, redresse toi Utilise ta clémence pour faire du bien, un esprit saint voit le bien Abreuve toi jusqu’à te saouler de la lumière divine Soit un homme, plus qu’un érudit Cela dépend de toi pour être plus fort qu’un ange Mo Mc Back to the roots, retournons de là où nous venons Je dis, nous rampons pour notre culture Revoir notre paraitre, revoir ce que nous portons On est retourné aujourd’hui à la semence d’hier pour en récolter les fruits Ramener à la raison celui qui a oublié ses racines Faisons un retour au bercail à la recherche de nos sources Ce que nous avons est plus précieux que de l’or c’est un diamant Notre devoir c’est de chercher à connaitre nos origines Notre culture, never forge tour culture man for ever Fait de sorte que le monde sache que tu aimes ta culture Celui qui ne sait pas où il va c’est celui qui a oublié d’où il vient Back to the roots à chacun ses traditions Od Gang Hey bro, here we go ! La terre de nos ancêtres est pleine de bienfaits Depuis qu’on se connait, tu ne m’as jamais posé de question pour savoir Sall Ngaary « Je n’y suis pas nait donc je n’ai rien à foutre de l’Afrique » Même si tu n’y es pas né, tout le monde te connait là-bas Arrête donc de parler, lève-toi et allons-y Sall Ngaary « Je sais tout de l’Afrique, je l’ai appris à l’école » Si tu sais pourquoi nos grands parents ont été arrachés de leurs origines Et qui aujourd’hui ont vu leur progéniture grandir en Europe éloigné de l’Afrique N’attend pas, essaie de savoir ce qu’ils avaient ici Ce qu’ils étaient, Ceux qu’ils connaissaient, comment s’était Là tu pourras discerner et savoir où il fait bon de vivre Tes proches seront contents et tu te sentiras bien dans ta peau
3.
03:54
4.
5.
04:58
6.
ENGLISH Introduction: Yo, Sall Ngaary! It's just simple observations Deposited on a support of Bamba, Yes! Sall Ngaary aka Boula Matari It's just simple observations Ok, yééééééééééééééééé, uh uh! First verse: They have facilitated achievement of the map to sex workers Very soon the country will be as Panama What I have lived and seen with my own eyes scares me Young boys and girls who are fearless and very perverse Hobbles the city, it has more flavor, she is sick Too many shenanigans and everyone wanna get out of the galley People are no longer afraid of God, they are afraid of poverty and cops Pregnancy outside marriage is competition that gives you the coast Fornication is forbidden; the father who named his daughter knows but does not care The guests laugh and everyone forgets the punishment for sin Don’t you feel bad when you hast wrecked his youth? When you abused her; when you violated her and deprived her virginity? Check out this guy who bought a baby stolen from hospital Who put over his head and cut his throat to wash the blood just to be rich How many perverse and maniac are in the city? Seeking girls, street children, albinos for their packages Chorus: Heads up! My eyes are full of tears Hands up! Fighting to stop it all Truth at first and stop lying dominate close your eyes Stoke the fire; put the finger in the wound for everyone wakes up (bis) Second verse: The country is wrong; it is sick and complains like a sick old man I hear his cries and I am so afraid, oh my GOD! Souls are bruised by the deviance, more glimmers of goodness The city inert guilty and doesn’t say anything and it hurts The current state of the world scares me Satan's power is growing and I see that the day is coming I see delusion, heresy, I see the apocalypse approach Men behaving like women who are fun to be sodomized Religion had shed tears because men were lost The sea of faith is shaken now and looks like a cyclone It isn’t normal for a guy like Pape Mbaye becoming star in Icon And those young girls identify with Ndeye Gueye and consider her an icon Rapes, robberies, polemics and political Satanic sacrifices are the only news in newspapers I try really about understanding the root of the problem I'm trying but I find that I am not able to understand it Chorus: Heads up! My eyes are full of tears Hands up! Fighting to stop it all Truth at first and stop lying dominate close your eyes Stoke the fire; put the finger in the wound for everyone wakes up (bis) Outro: The truth doesn’t die and will always be at the forefront They have facilitated achievement of the map to sex workers Lowered the price of drinks alcoholic increasing deviance in the city What pushes us most is that we advocate TERANGA Hears the cry of religion because of Sodom and Gomorrah FRENCH FRENCH : Introduction : Yo, Sall Ngaary ! C’est juste de simples constats Déposés sur un support de Bamba, Yes ! Sall Ngaary alias Boula Matari C’est juste de simples constats Ok, yééééééééééééééééé, heu euh ! Premier couplet : Ils ont facilité l’obtention de la carte pour les professionnelles du sexe D’ici peu le pays sera comme la Paname Ce que j’ai vécu et vu de mes propres yeux me fait peur Des minettes qui n’ont pas froid aux yeux et très perverses La cité boitille, elle n’a plus de saveur, elle est malade Trop de magouilles et tout le monde veut sortir de la galère Les gens n’ont plus peur de DIEU, ils ont peur de la pauvreté et des flics Les grossesses hors mariage deviennent des concours qui vous donnent la côte La fornication est interdite, le père qui baptise sa fille le sait mais s’en fiche Les invités rient et tout le monde oublie le châtiment pour ce pêché Ne t’es-tu pas senti mal lorsque tu lui as bousillé sa jeunesse ? Lorsque tu as abusé d’elle, que tu l’as violé et ôté sa virginité ? Regarde ce gars qui a acheté un bébé volé dans un hôpital Qui l’a mis au dessus de sa tête et l’a égorgé pour se laver avec le sang juste pour être riche Combien de pervers et de maniaque sont entrain de roder dans la cité A la recherche de jeunes filles, enfants de la rue, des albinos pour faire leurs forfaits Refrain : Réveillons-nous, mes yeux sont pleins de larmes Les poings fermés en l’air, combattons pour stopper tout ça Primons la vérité, dominons le mensonge et arrêtons de fermer les yeux Attiser le feu, mettons le doigt dans la plaie pour que tout le monde se réveille (bis) Second couplet : Le pays va mal, malade il est et se plaint comme un vieillard malade J’entends ses cries et j’ai tellement peur, oh mon DIEU ! Les âmes sont meurtrit par la déviance, plus de lueurs de bonté La cité inerte, coupable ne fait et ne dit rien et ça me fait mal L’état actuel du monde me fait peur La puissance de Satan s’accroit et je vois que le jour approche Je vois l’égarement, l’hérésie, l’apocalypse approche Des hommes se comportant comme des femmes et qui trouvent plaisir à se faire sodomiser La religion avait versé des larmes car les hommes furent perdus La mer de la foi est agitée aujourd’hui et ressemble à un cyclone Ce n’est pas normal qu’un gars comme Pape MBAYE soit star dans Icône Et que les filles s’identifient à Ndeye GUEYE et la considèrent comme une icône Viols, vols, polémiques et politique, Des sacrifices sataniques sont les seules nouvelles dans les journaux J’essais vraiment de savoir de comprendre le fond du problème J’ai beau essayer mais je constate que je ne suis pas apte à comprendre ça Refrain : Réveillons-nous, mes yeux sont pleins de larmes Les poings fermés en l’air, combattons pour stopper tout ça Primons la vérité, dominons le mensonge et arrêtons de fermer les yeux Attiser le feu, mettons le doigt dans la plaie pour que tout le monde se réveille (bis) Outro : La vérité ne meurt pas et sera toujours au premier plan Ils ont facilité l’obtention de la carte pour les professionnelles du sexe Baissé les prix des boissons alcoolisée augmentant la déviance dans la cité Ce qui nous enfonce le plus c’est cette TERANGA que l’on prône Entend les pleurs de la religion à cause de Sodome et Gomorrhe
7.
02:52
8.
ENGLISH Chorus: Bravo! It must be manly My flow on the rhymes that bring me very far Bravo! It must be manly My flow on the rhymes that bring me very far (BIS) 1st verse: You can dirty gold but you never will arrive to turn that bronze You know our strong point, no mercy We know where we come from; where we are going We know what to believe in what we know what we are We know what we feel, we believe in GOD It was deciphered in what you believe as August Rush The eyes of a visionary can’t be bandaged Whatever the pitfalls we get there because it is overwhelmed by the light This is a reflection of life as the woman who called Ndiémé BA Whenever you see the top of his mountain miracle Sometimes you underestimate one sparkle that eventually can burn you An effort is never wasted rain or snow It is known and no one will dispute our reputation We will change the scenery and we end up with poverty Save work are better than wasting Everything that is fed to a home; Positive spirit! From zero to becoming a hero Chorus: Bravo! It must be manly My flow on the rhymes that bring me very far Bravo! It must be manly My flow on the rhymes that bring me very far (BIS) 2nd verse: Nobody can stop me; this is Balvada on the beat I happen to change the situation, establish a new business Shut up! We are happy in the street drags on Wear our shoes mites them, this is where the rhymes are released Arming and draw with the microphone, howl shit You know that gold is not bronze, micro saw my passion Street saw its heart, The real rap survival You who say you’re rap, you know your father Suffer the consequences and results of the battle Fight to gain ground Taïba Doing rap until false resigned I got the state of mind Tayba, break your pencil confiscate your waist Crack - crack shot gun, dangerous as Buckshot You know, we do rap until sunrise Chorus: Bravo! It must be manly My flow on the rhymes that bring me very far Bravo! It must be manly My flow on the rhymes that bring me very far (BIS) Outro: You're in Africulturban! HipHop will never die! Dangerous on the beat, with 1, 2 to 10 Balvada the child Thiaroye! Trying to emulate me with the rhymes! Man or woman beats you to get out FRENCH Refrain : Bravo ! Que sa soit virile, très dure Du flow sur la rime pour aller très loin Bravo ! Que sa soit virile, très dure Du flow sur la rime pour aller très loin (BIS) 1er couplet : Tu peux salir l’or, tu n’arriveras pas le transformer en bronze Tu connais notre point fort, pas de pitié On sait d’o`on vient, on sait où on va On sait ce en quoi en croit, on sait ce que l’on a On sait avec quoi on sent, en DIEU nous croyons On a déchiffré ce en quoi on croit comme August Rush Les yeux d’un visionnaire ne peuvent être bandés Peut importe les embuches on y arrivera car on est envahi par la lumière C’est le reflet de la vie comme la femme qui s’appelait Ndieme BA A chaque fois tu verras du haut de son montagne le miracle Des fois tu sous-estime un étincèle qui finit par te bruler Un effort n’est jamais perdu qu’il pleuve ou qu’il neige On sera connu et personne ne contestera notre notoriété Nous changerons le décor et nous finirons avec la pauvreté Travailler épargner vaux mieux que gaspiller Tout ce qu’on a on l’amène à la maison Un esprit positif, partir de zéro pour devenir un héro Refrain : Bravo ! Que sa soit virile, très dure Du flow sur la rime pour aller très loin Bravo ! Que sa soit virile, très dure Du flow sur la rime pour aller très loin (BIS) 2e couplet : Personne ne peut me stopper, c’est Balvada sur le beat J’arrive pour changer la donne, instaurer un nouveau bizness Ferme-la ! On est heureux, dans la rue on traine Portons nos chaussures cirons-les, c’est là que les rimes sont libérées Armons le micro et tirons avec, égosillons la merde Tu sais que l’or n’est pas le bronze, le micro a vu en moi un passionné La rue a vu son cœur, le vrai rap survie Toi qui te dis rap, tu connais ton père Subir les séquelles et résultats de la bataille Combattre, gagner du terrain jusqu’à TAÏBA Rapper jusqu’à ce que les faux se résignent J’ai l’état d’esprit de Tayba, casser ton crayon confisquer ta taille Crac crac gun shot, dangereux comme Buckshot Tu le sais, sur le beat nous rappons jusqu’à la levée du soleil Refrain : Bravo ! Que sa soit virile, très dure Du flow sur la rime pour aller très loin Bravo ! Que sa soit virile, très dure Du flow sur la rime pour aller très loin (BIS) Outro : Tu es à Africulturban ! Le HipHop ne va jamais mourir ! Dangereux sur le beat, compte 1, 2 jusqu’à 10 Balvada, l’enfant de Thiaroye ! Essaie de prendre exemple sur moi avec les rimes ! Homme ou femme, bat toi pour t’en sortir
9.
03:08
10.
11.
03:34
12.
13.
ENGLISH: Yeah, hi, Ca ca Carré d'As, yeah! Thiaroye where you are, yeah! OD GANG is back right! First verse: By force I'll be who I wanna be Although for that, I have shed my blood on the feet of my enemies Brandishing the microphone as a weapon Fuck those who don’t wanna support me and wants me for the worst More than bad! Nothing, you and your mother you can’t stop me I'll go through all the cities by voice air, sea or land I pour drops of sweat all the time to not depend on anyone Go! Talk behind my back as usual Say I'm an alcoholic, a drug addict, go ahead! Your words make me proud Too eager to hear or see me in the halls sheets So you can vilify my actions May your ignorance-that goes to loin cloth which my mother bore me You can’t destroy what I preach, or wreak havoc to where I draw The thing that makes me fall will not come to you Damn, you can’t shoot me I've no time to waste, but you, you’ve time to talk behind me You can’t intimidate me Chorus: By force I'll be who I wanna be Over time you will not ever see me in the shit By force I'll be who I wanna be Now I know that you're my enemy, so try to falling me down just to see! By force I'll be who I wanna be Over time you will not ever see me in the shit By force I'll be who I wanna be I don't care if that makes you crazy; you and your wishes fuck you! Second verse: I thank God for allowing me to see that you are all the same You don’t want me to ensure that I tasted the victory You want me to lend a hand as a slave Or be behind like a donkey Even if it is crawling at full speed, I get my victory Get it in what I believe, discern where I wanna go I'm not afraid to set foot on the grounds that you purposely undermined A safe shot, I must bring to disillusion those who wanna harm me And those who wish me worse than the darkness of the grave And as I bow and I receive the prayers of my mother Using them as protection from day to day, Short days for me You can hate this eagle but you can’t take his prey I know now you're my enemy, So try to see me down! Chorus: By force I'll be who I wanna be Over time you will not ever see me in the shit By force I'll be who I wanna be Now I know that you're my enemy, so try to falling me down just to see! By force I'll be who I wanna be Over time you will not ever see me in the shit By force I'll be who I wanna be I don't care if that makes you crazy; you and your wishes fuck you! Third verse: I'm already standing, no question of sitting As long as I am in the hands of the Creator For whom I am on the ground, walking to tiredness I don’t do it for fun, I just take what's in front of me Even if I have in front of me lions and gorillas in the jungle, I’ll do it, go ahead! Do the things that lead me to death? Otherwise, I’ll found the way up out of the road A road blocked by my enemies who wanna harm me Enemies who want to cut my feet or destroy me As I have clarity of mind, you can’t push me You hide this beautiful shade but still appear You will see only the rays of darkness that you see in me That God has made me; you can do nothing, accept What you hate and I did yesterday, I am it today Your family worships and exalts me just to hear Words that pass through ear to go straight to the heart Look not allow you to see me in the shit Out: By force I'll be who I wanna be Over time you will not ever see me in the shit By force I'll be who I wanna be Now I know that you're my enemy, so try to falling me down just to see! By force I'll be who I wanna be Over time you will not ever see me in the shit By force I'll be who I wanna be I don't care if that makes you crazy; you and your wishes fuck you! Chorus: By force I'll be who I wanna be Over time you will not ever see me in the shit By force I'll be who I wanna be Now I know that you're my enemy, so try to get down to see! By force I'll be who I wanna be Over time you will not ever see me in the shit By force I'll be who I wanna be I don't care if that makes you crazy; you and your wishes fuck you! I don’t give fuck, fuck whole enemies FRENCH: Yeah, high, Ca ca Carré d’As, yeah ! Thiaroye où vous êtes, yeah ! OD GANG est de retour high ! Premier couplet : Peu importe ce que j’endurai, je serais celui que je veux être Même si pour ça, je dois verser mon sang sur les pieds de mes ennemis Brandir le micro comme une arme J’encule celui qui ne veux m’appuyer et qui souhaite pour moi le pire Plus que méchant ! Rien, toi et ta mère vous ne pourrez me barrer la route Je sillonnerai toutes les cités, par voix aérienne, maritime ou terrestre Je verserai des gouttes de sueurs tout le temps pour ne dépendre de personne Allez-y ! Parlez derrière mon dos comme d’habitude Dites que je suis un alcoolique, un drogué, allez-y ! Vos paroles me rendent fier Trop pressé d’entendre ou de voir, me voir dans de salles draps Pour que tu puisses vilipender mes actes Puisse-que ton ignorance va jusqu’au pagne avec laquelle ma mère me portait Tu ne pourras contraindre ce que je prône, ou semer le désordre jusque là où je puise Ce qui me fera tomber ne viendra pas de vous Bordel, tu ne peux pas me descendre Je n’ai pas ton temps, toi par contre tu as le temps pour parler derrière moi Tu ne peux pas m’intimider Refrain : Peu importe ce que j’endurai, je serai celui que je veux être Au fil du temps tu ne me verras jamais dans la merde Peu importe ce que j’endurai, je serai celui que je veux être Maintenant je sais que t’es mon ennemi, essaie donc de me descendre pour voir! Peu importe ce que j’endurai, je serai celui que je veux être Au fil du temps tu ne me verras jamais dans la merde Peu importe ce que j’endurai, je serai celui que je veux être Que ça te fasses mal au cœur je m’en fou, toi et tes souhaits allez vous faire foutre ! Second couplet : Je rends grâce à DIEU de m’avoir permis de voir que vous êtes tous les mêmes Vous ne voulez pas que je m’en sorte, que je goute à la victoire Vous voulez que je tende la main comme un esclave Ou bien être derrière comme un âne Même si c’est en rampant en pleine course, j’obtiendrai ma victoire L’obtenir dans ce que je crois, savoir discerner où je veux aller Je n’ai pas peur de mettre les pieds sur les terrains que vous avez exprès minés A coups sure, il faut que j’amène à la désillusion ceux qui veulent me nuire Et ceux qui me souhaitent pire que l’obscurité de la tombe Et tant que je me prosterne et que je reçois les prières de ma mère Les utilisant comme protection au jour le jour, Des jours courts pour moi Tu peux détester cet aigle mais tu ne pourras lui prendre sa proie Je sais maintenant que t’es mon ennemi, Essaie donc de me descendre pour voir ! Refrain : Peu importe ce que j’endurai, je serai celui que je veux être Au fil du temps tu ne me verras jamais dans la merde Peu importe ce que j’endurai, je serai celui que je veux être Maintenant je sais que t’es mon ennemi, essaie donc de me descendre pour voir! Peu importe ce que j’endurai, je serai celui que je veux être Au fil du temps tu ne me verras jamais dans la merde Peu importe ce que j’endurai, je serai celui que je veux être Que ça te fasses mal au cœur je m’en fou, toi et tes souhaits allez vous faire foutre ! Troisième couplet : Je suis déjà debout, plus question de s’assoir Tant que je suis entre les mains du Créateur Pour qui je suis sur le terrain, marchant jusqu’à l’exténuement Je ne le fait pas pour le fun, je viens prendre ce qui est devant moi Même si je dois affronter la jungle, les lions et gorilles Je le ferai, vas-y ! fait ce qui me mènera à la mort Sinon, je me fraierai le chemin jusqu’à sortir de cette route Une route barrée par mes ennemis qui veulent me faire du tort Des ennemis qui veulent me couper les pieds ou me détruire Tant que j’ai la clarté d’esprit, tu ne pourras m’enfoncer Tu as beau cacher cet ombre mais elle apparaitra toujours Tu ne verras que les rayons d’obscurité que vous voyez en moi Ce que DIEU a fait de moi vous n’y pouvez rien, de grâce accepte Ce que tu ne voulais hier, je le fais aujourd’hui Ta famille m’adule et s’exalte juste pour entendre Des mots qui passent par oreille pour aller droit au cœur Regarder ne te permettra pas de me voir dans la merde Out : Peu importe ce que j’endurai, je serai celui que je veux être Vous ne voulez pas que je m’en sorte, que je sois victorieux Peu importe ce que j’endurai, je serai celui que je veux être Même si c’est en rampant en pleine course, j’obtiendrai ma victoire Peu importe ce que j’endurai, je serai celui que je veux être Vous ne voulez pas que je m’en sorte, que je sois victorieux Peu importe ce que j’endurai, je serai celui que je veux être Je sillonnerai toutes les cités, par voix aérienne, maritime ou terrestre Refrain : Peu importe ce que j’endurai, je serai celui que je veux être Au fil du temps tu ne me verras jamais dans la merde Peu importe ce que j’endurai, je serai celui que je veux être Maintenant je sais que t’es mon ennemi, essaie donc de me descendre pour voir! Peu importe ce que j’endurai, je serai celui que je veux être Au fil du temps tu ne me verras jamais dans la merde Peu importe ce que j’endurai, je serai celui que je veux être Que ça te fasses mal au cœur je m’en fou, toi et tes souhaits allez vous faire foutre !
14.
03:48
15.
02:45

credits

released January 22, 2013

license

all rights reserved

tags

If you like Woutiko, you may also like: